Distribution globale

– Hey t’as tu vu 99 francs ?

– Le film?

– Oui, avec Jean Dujardin ?

– Celui qui sort à Montréal dans un mois là ?

– Oui

– Oui je l’ai downloadé ça fait déjà un mois.

– C’est bon hein ? Moi je l’ai vu la semaine passée.

– Oui c’est vraiment bon, comme le livre. Mais je crois pas que ça va avoir trop de succès ici. Tous ceux qui voulaient le voir l’ont déjà vu. C’est sorti en septembre passé en France.

– Oui. Je sais pas à quoi ils pensent dans les compagnies de distribution.

– Ils pensent pas beaucoup. Ils vivent dans une autre époque.

– Dommage pour eux. En …
SUITE »

Starck : Le design est inutile

Après des années à créer des objets de plus en plus beaux et raffinés, Philippe Starck finit par se poser la question «à quoi ça sert tout ça ?» Et la réponse, implacable :

Tout ce que j’ai créé est absolument inutile. D’un point de vue structurel, le design est totalement inutile. Un travail utile, c’est astronome, biologiste ou quelque chose comme ça. Mais le design, ça n’est rien.

C’est ce qu’il déclare au supplément Leben de l’hebdomadaire Die Zeit. Évidemment il y a  un contexte qui n’est pas expliqué (j’ai trouvé ça dans la Presse) mais le constat est clair. C’est comme quand le Marlboro Man a annoncé qu’il était en train de mourir du cancer du poumon.

Peut-être toutes ces années ont-elles été nécessaires …
SUITE »

Stephen Colbert commencement speech

Now will saying “yes” get you in trouble at times? Will saying “yes” lead you to doing some foolish things? Yes it will. But don’t be afraid to be a fool. Remember, you cannot be both young and wise. Young people who pretend to be wise to the ways of the world are mostly just cynics. Cynicism masquerades as wisdom, but it is the farthest thing from it. Because cynics don’t learn anything. Because cynicism is a self-imposed blindness, a rejection of the world because we are afraid it will hurt us or disappoint us. Cynics always say no. But saying “yes” begins things. Saying “yes” is how things grow. Saying “yes” leads to knowledge. “Yes” is for young people. So for as long as …
SUITE »

Expression de la semaine

Une petite gêne

Entendue deux fois hier à la télé, et lue une fois aujourd’hui dans le journal. Ça fait au moins deux fois de trop. Cette expression est très dommageable pour la santé mentale. C’est pire que Coupe de cœur. Pouvez-vous arrêter d’utiliser cette expression? Merci.

The future is, like, what’s up. Heads up.

“We are all interested in the future, for that is where you and I are going to spend the rest of our lives.”

The Amazing Criswell, Plan 9 From Outer Space

So an interesting article about the future, the End of History, the Singularity. The End of the World. Rise of the machines. Armageddon.

Call it what you want, here it comes. In 2021. Warning : Lots of text, no pictures.

It’s in french but you can google Singularity if you’re unilingual. Make an effort, guy.

Thanks Nicolas Dickner pour le lien.

And if I understand correctly, the author is, um, 16? D’oh!

Dans le Camus jusqu’au coude

Le goût de la vérité à tout prix est une passion qui n’épargne rien et à quoi rien ne résiste. C’est un vice, un confort parfois, ou un égoïsme.
[…] Le plus souvent […] nous nous confessons à ceux qui nous ressemblent et qui partagent nos faiblesses. Nous ne désirons donc pas nous corriger, ni être améliorés : il faudrait d’abord que nous fussions jugés défaillants. Nous souhaitons seulement être plaints et encouragés dans notre voie. En somme, nous voudrions, en même temps, ne plus être coupables et ne pas faire l’effort de nous purifier.
Albert Camus, La chute

Wow. Camus avait-il un blogue?